Le Manoir de Saveuse

Arcades Manoir de Saveuse
Arcades du Manoir de Saveuse

Le château du XVIIè siècle

Messire Jean de Vienne se porta adjudicataire pour la somme de 22000 écus et 500 écus de pot de vin.

Mr de Vienne fut, de son premier état, « muletier et n’eut jamais vaillant deux sols ». En 1590 il était trésorier de France à Bordeaux et fut pourvu le 23 avril de l’office de conseiller, secrétaire du Roi, Maison et Couronne de France et de ses finances, ce qui était charge anoblissante.

L’ancien château féodal, et même le manoir, ne pouvaient pas convenir aux désirs et ambition de ce roturier devenu élégant grand seigneur et haut dignitaire de l’Etat. Il entreprit donc la construction d’un château de style Renaissance digne des fastueuses résidences de l’époque. La construction sera achevée en 1604.

Solidement construit en pierres et briques le bâtiment mesure 24 mètres de long et 8 mètres de large. Il est prolongé à ses

Manoir de Saveuse et ses jardins
Manoir de Saveuse et ses jardins

extrémités par deux pavillons dont les façades forment une saillie e dépassement de deux mètres, le tout recouvert d’ardoise. Ce corps de bâtiment est distribué en appartements sur deux niveaux avec grenier au-dessus. Au sous-sol, des salles voûtées comprennent boulangerie, caves souterraines et d’autres dépendances.

En vis-à-vis de ce corps de bâtiment, de l’autre côté d’une cour verte close de murs s’élèvent deux pavillons. L’un, à droite sert de chapelle, l’autre, à gauche, de logement de garde. Des caves voûtées sous ces pavillons partent des passages conduisant au corps principal. Toitures également en ardoise surmontées d’un clocheton. Ces deux pavillons sont reliés par une galerie d’arcades surmontées de frontons au milieu de laquelle ouvre un majestueux portail.

Derrière le château, un jardin; le tout entouré de fossés franchis par deux ponts et, au nord, au long du jardin , bordé par le Loir.

Établi sur les bords du Loir, le vieux château de Mémillon tombe en 1798 entre les mains de Jean-Pierre Arzallier. Cité par les actes comme menuisier, ce dernier est désigné par Rabouin comme faisant partie d’une Bande Noire. Il dépèce l’édifice par petits morceaux et transforme le logis de Jean de Vienne en carrière de pierre.

Le château Renaissance aujourd’hui

Aujourd’hui le château Renaissance présente les mêmes ruines laissées par Arzallier, mais habitables. Alors que mi XXè les ruines ont servi de pavillon de chasse, le vieux château a ensuite pris le nom de Manoir de Saveuse, lequel abrite maintenant le Manoir des Sauts de Loups et la Tour Carrée.

Le Manoir des Sauts de Loups fait d’ailleurs actuellement peau neuve, s’apprête à recevoir une 4è salle de bain, et un salon noir et or pour accueillir ses nouveaux hôtes.

Manoir de Saveuse - Mémillon
Vue depuis le château Napoléon III
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :